Sous-marins australiens : la France rappelle ses ambassadeurs a Washington et a Canberra « Afin de consultations »

Notre ministre des affaires etrangeres a justifie cette decision avec « Notre gravite exceptionnelle » des annonces sur le partenariat noue dans l’Indo-Pacifique. Mes Etats-Unis ont dit « regretter » votre rappel.

Un chacun avec AFP

Depuis l’annonce du partenariat entre l’Australie, les Etats-Unis et l’Angleterre, Paris ne decolere nullement, jugeant avoir ete trahi. Notre France a fait savoir, vendredi 17 septembre, qu’il rappelait ses ambassadeurs a toutes les Etats-Unis et en Australie, 1 semaine apres l’annonce par Washington et Canberra d’un partenariat strategique dans l’Indo-Pacifique, auquel reste egalement associe le Royaume-Uni.

Dans le cadre de cette alliance, baptisee « Aukus », l’Australie a rompu le contrat de commande de douze sous-marins francais conventionnels signe en 2016 et annonce son remplacement avec l’achat de sous-marins americains a propulsion nucleaire.

« A J’ai requi?te du president en Republique, j’ai decide du rappel immediat a Paris pour consultations de les deux ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie. Cette decision exceptionnelle reste justifiee par la gravite exceptionnelle des annonces effectuees le 15 septembre avec l’Australie et les Etats-Unis », a ecrit M. Notre Drian dans un communique. C’est la premiere fois qu’une telle decision reste prise vis-a-vis de ces 2 pays, surtout nos Etats-Unis, allies historiques d’la France depuis Beyrouth d’independance.

Mes Etats-Unis se montrent comprehensifs

« Nous avons ete en contact etroit avec des partenaires francais via leur decision de rappeler l’ambassadeur Etienne a Paris Afin de des consultations. Nous comprenons leur position et continuerons de nous efforcer en prochains jours a resoudre des differends, comme nous l’avons fait a d’autres moments au cours de notre longue alliance », a reagi, cote Washington, la porte-parole du Conseil national de securite des Etats-Unis, Emily Horne.